N’en déplaise aux antisémites musulmans et européens, Jérusalem est la capitale du peuple juif et de l’Etat d’Israël (‘Ami Artsi עמי ארצי) (fr+eng)

Les réactions hostiles à la déclaration de Donald Trump sont non seulement un déni manifeste de la réalité mais aussi une tentative officielle de falsifier l’Histoire de l’humanité.

Que cela plaise ou non aux musulmans et à l’Union Européenne, Jérusalem est la capitale de l’Etat moderne d’Israël. C’est une réalité concrète depuis 1950. Que tous ces illuminés veuillent que cela change ou non n’est pas le sujet. Le sujet n’est pas ce qu’ils aimeraient qu’il soit mais ce qui est, et ce qui est, c’est que Jérusalem est administré civilement, juridiquement et militairement par Israël. C’est un fait. Partant de là, il est aussi stupide et stérile de nier cette évidence que de prétendre que la Terre est un cube autour duquel le soleil tourne !

Vous pouvez le prétendre Macron, Nasrallah et compagnie, mais c’est un mensonge, un déni manifeste, peu importe la force avec laquelle vous voulez y croire. Il y a une réalité et cette réalité contredit en tous points vos aspirations.

Il est deux réalités incontestables et incontournables :

=> Jérusalem est la capitale de l’Etat moderne d’Israël, même si vous aimeriez que cela change et qu’une partie, voire la totalité de Jérusalem devienne la capitale future d’un Etat palestinien fantasmé qui n’a jamais existé, qui n’existe pas et qui ne verra probablement jamais le jour car nous n’autoriserons jamais la création d’un Etat terroriste, antisémite, voué à la destruction de notre propre Etat et de notre propre peuple. Jamais, Monsieur Macron, Madame Mogherini, et tutti quanti !

=> Jérusalem est la capitale du peuple juif depuis 3 000 ans alors qu’elle n’est la capitale revendiquée d’un Etat palestinien fantasmé que depuis quelques décennies. Le fait d’appartenir à des civilisations historiquement spoliatrices, voleuses de terres, destructrices des peuples indigènes ayant vécu sur ces mêmes terres, et de leurs temples et croyances ne donne aucun droit et ne donnera jamais aux Européens et aux musulmans le moindre droit de revendication sur Jérusalem ni sur Israël. Que cela soit clair pour tous !

Donald Trump a fait un discours brillant, mais il n’a pas inventé l’eau chaude. Ce que je veux dire, c’est qu’il n’a fait que dire des choses qui sont conformes à la réalité, qu’elles plaisent ou non à aux antisémites de tous poils. Jérusalem était déjà la capitale d’Israël et du peuple juif bien longtemps avant le discours du 6 décembre 2017 de Donald Trump. Son mérite a été de remettre en lumière ces évidences. Jérusalem n’a historiquement jamais été autre chose que juive.

Serge Klarsfeld (historien, avocat, écrivain, le fameux chasseur de nazis), Arno Klarsfeld (son fils aîné, avocat et écrivain), Franz-Olivier Giesbert (historien et journaliste, directeur de nombreux journaux dont le Nouvel Observateur et le Figaro), les dictionnaires et encyclopédies, les témoignages de voyageurs, les vestiges archéologiques, la totalité du peuple juif (les religieux comme les non-religieux, les Juifs de droite comme de gauche), etc…, tous l’attestent. Seuls ceux qui veulent falsifier l’Histoire et en effacer les Juifs pour mieux les exterminer ensuite contestent cette réalité.

Nous sommes dans une époque où il faut choisir son camp, car il existe deux camps : ceux qui veulent assassiner les Juifs et les faire disparaître de la Terre, dignes héritiers du nazisme, mais de bien d’autres aussi (fascistes, staliniens, inquisiteurs espagnols, portugais, islamistes, et autres « génocideurs » de l’Histoire) et ceux qui les combattent.

Nous sommes dans une époque où il faut choisir auprès de qui se battre et pour quel sorte d’avenir on se bat. Le moment est venu de se battre pour le monde de demain et choisir son camps : celui de la collaboration, du totalitarisme et de la folie destructrice ou celui de la justice, du progrès et de la raison.

Tous ceux qui ont, ne serait-ce qu’un peu de connaissances historiques, ne peuvent pas se tromper et savent dans quel camp sont les ténèbres et dans quel camp est la lumière. Les autres feraient bien de commencer à se cultiver, car ils sont également concernés par ce qu’il se joue. L’enfer sera aussi leur quotidien si le mauvais camp l’emporte.

La non-reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël (le peuple comme l’Etat) n’est pas un simple refus de reconnaissance d’une ville comme capitale à un peuple, cette démarche s’inscrit dans une schéma bien précis, s’ancrant dans un combat plus global pour un type de société bien déterminé, aussi violent et traumatisant que lugubre.

Est-ce que vous écouterez notre voix ou est-ce qu’une fois de plus, comme avec vos grands-parents avant vous, nos alertes resteront ignorées ?  C’est là toute la question…

 

‘Ami Artsi עמי ארצי


 

Hostile reactions to Donald Trump’s statement are not only an overt denial of reality but also an official attempt to falsify the History of humanity.

Whether you like it or not, Muslims and the European Union, Jerusalem is the capital of the modern state of Israel. It’s a concrete reality since 1950. Whether some mad men  want to change it or not is not the subject. The subject is not what they would like it to be, but what is, and what is is that Jerusalem is administered civilly, legally and militarily by Israel. This is a fact. From there, it is as stupid and sterile to deny this evidence as to pretend that the Earth is a cube around which the sun turns!

You can pretend it, Macron, Nasrallah and consorts, but it’s a lie, an overt denial, no matter how hard you want to believe it. There is a reality and this reality contradicts in every way your aspirations.

There are two incontestable and unavoidable realities:

=> Jerusalem is the capital of the modern state of Israel, even if you would like this to change and a part of, if not the whole, Jerusalem becomes the future capital of a fantasy Palestinian state that never existed, which does not exist and which probably never will because we will never allow the creation of a terrorist state, anti-semite, dedicated to the destruction of our own State and our own people. Never, Mr. Macron, Mrs. Mogherini, and tutti quanti!

=> Jerusalem is the capital of the Jewish people for 3,000 years when it is the claimed capital of a fantasy Palestinian state only since some decades. The fact of belonging to civilizations historically spoliators, thieves of lands, shatterer of the indigenous peoples who lived on these same lands, and their temples and beliefs gives no right and will never give the Europeans and the Muslims the least right of claim on Jerusalem or Israel. Let this be clear to all !

Donald Trump gave a brilliant speech, but he did not invent hot water. What I mean is that he has only said things that are true to reality, whether or not they please antisemites of all kinds. Jerusalem was already the capital of Israel and the Jewish people long before Donald Trump’s December 6, 2017 speech. His merit has been to bring back this evidence into the light. Jerusalem has historically never been anything but Jewish.

Serge Klarsfeld (historian, lawyer, writer, the famous Nazi hunter), Arno Klarsfeld (his eldest son, lawyer and writer), Franz-Olivier Giesbert (historian and journalist, director of numerous newspapers including Nouvel Observateur and Le Figaro), the dictionaries and encyclopedias, the testimonies of travelers, the archeological remains, the totality of the Jewish people (religious and non-religious, Jews on the right and on the left), etc., all attest to it. Only those who want to falsify History and to erase the Jews to better exterminate them then contest this reality.

We are in a time when we must choose our camp, because there are two parties : the one of those who want to murder the Jews and make them disappear from the Earth, worthy heirs of Nazism, but many others too (fascists, Stalinists, inquisitors Spanish, Portuguese, Islamists, and other « genocidants » of History) and those who fight them.

We are in a time when we have to choose who to fight and for what kind of future we fight. The time has come to fight for the world of tomorrow and choose our camp : the one of collaboration, totalitarianism and destructive madness or the one of justice, progress and reason.

All those who have even a little historical knowledge can not be mistaken and know in which side darkness stands and in which side the light stands. The others would do well to start cultivating because they are also concerned by what it is playing right now. Hell will also be their daily life if the bad camp wins.

The non-recognition of Jerusalem as the capital of Israel (the people and the State) is not a simple refusal of recognition of a city as capital to a people, this step is part of a very precise step, part of a more global struggle for a definite type of society, as violent and traumatic as it is gloomy.

Will you listen to our voice(vote) or one more time, as with your grandparents before you, our alerts will remain ignored ? It is all the question there…

‘Ami Artsi עמי ארצי

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s