Vidéo : Si Israël faisait des concessions sur ses frontières, cela permettrait aux musulmans d’ouvrir une guerre contre Israël, pas de faire la paix (eng)

6 thoughts on “Vidéo : Si Israël faisait des concessions sur ses frontières, cela permettrait aux musulmans d’ouvrir une guerre contre Israël, pas de faire la paix (eng)

  1. des frontières défendables sont évidemment essentielles …autant que la création d’un état palestinien pour sauvegarder israél comme état JUIF ; l’annexion de yéhouda véshomron c’est à terme , la fin de l’état juif . Le vrai problème : comment concilier les deux nécessités ci dessus .

    J'aime

  2. Je vois que tu as posté ton propos en stéréo sur LPH et sur mon blog…

    Soit.

    Je vais donc poster une réponse en stéréo :

    Admond Amar, Yehuda VéShomron sont historiquement juives. Je te suggère d’apprendre l’Histoire de ce pays, Israël, après et avant que le nom de « Palestine » ait été donné par l’empereur romain Hadrien, mais aussi pendant, que cet endroit s’est appelé « Palestine » (je dis « endroit parce que du temps où le nom de « Palestine » lui a été donné, ça n’a jamais été un Etat.

    Les Juifs ne peuvent pas être des colonisateurs sur leur propre terre et les régions de Judée et de Samarie ont toujours été historiquement et éthymologiquement juives.

    La Palestine a toujours été juive aussi, prends un dico d’avant 1948, prends une encyclopédie, instruits-toi, lis des témoignages de voyageurs des époques reculées comme plus récentes, prends connaissance des vestiges archéologiques, informe-toi sur la démographie du pays.

    Mais aussi apprends l’Histoire du peuple arabe, de la région, lis la Torah, et même le Coran, et tu comprendras alors qui sont les colons…

    Toi qui frime avec ton hébreu, en employant les termes Yehuda VéShomron… (à moins que tu ne penses que c’est de l’arabe !) sais-tu d’où vient le mot « juif » en français / « Jew » en anglais / « Yahud » en arabe / « Jude » en Allemand, « Yehudi » en hébreu, etc… ?

    De « Judée », « Yehuda », en hébreu.

    Par ailleurs, sais-tu ce qu’est la colonisation ? Vraissemblablement pas !

    La colonisation est l’installation d’un peuple étranger sur une terre étrangère, imposant une culture étrangère, s’appropriant le pays pour le compte d’une puissance étrangère dont il dépend.

    En d’autres termes, la présence des Juifs où que ce soit sur leur terre ancestrale n’est, non seulement, pas de la colonisation mais le retour d’un peuple indigène sur sa terre ancestrale, mais en plus, bien naïvement tu sembles t’imaginer que le conflit est lié au fait que les Arabes n’obtiennent pas ce qu’ils veulent : la Judée et la Samarie… C’est terriblement mal connaître la situation historique et idéologique de ce conflit. D’une part, si tu prends la peine de t’informer, tu découvriras que les Arabes ne veulent pas la Judée et la Samarie mais la totalité d’Israël, ils le reconnaissent eux-même officiellement, quelque soit l’organisme les représentant, ‘Hamas comme Autorité Palestinienne.

    Laisse-moi t’apprendre quelque chose, Amar… Parce que, manifestement, tu n’es pas au courant : le conflit a débuté BIEN AVANT 1967 !

    En 1929, il y avait le massacre des Juifs de ‘Hevron par les Arabes, en 1936, ceux de Yaffo par les Arabes, etc. Les Arabes ne sont pas les indigènes de ce pays, ce sont des conquérants, ou, en lexique contemporain, des colonisateurs. Ils proviennent tous d’Arabie et tous les pays qu’ils possèdent aujourd’hui dans le Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans une partie de l’Asie, sont des pays qui ne leur appartiennent pas et qui ont été volés à d’autres peuple.

    Tu pourrais imaginer ton propos justifié (sans qu’il ne le soit le moins du monde) s’il y avait eu un Etat palestinien sur lequel les Juifs avaient construit leur Etat (et même là, on ne pourrait pas parler de colonisation !), mais il n’y a eu aucun Etat palestinien ici.

    Tu pourrais croire que leur donner des territoires apporterait la paix, mais regarde ce qu’ils ont fait quand nous nous sommes retirés de la Bande de Gaza et de certaines zones de Judée et de Samarie… Tu appelles cela la paix ???

    Réponds-moi franchement : Tu trouves qu’ils ressemblent à des pacifistes ???

    Les Britanniques ont offert unilatéralement aux Arabes près de 80% de la Palestine mandataire, trahissant complètement leur mandat, ces près de 80% sont devenus la Jordanie.

    En novembre 1947, l’ONU a proposé un plan de partition sur les 30% restants : la résolution 181. Cette résolution n’a pas été rejetée par les Juifs mais par les Arabes !!! De facto, il n’existe pas de « territoires palestiniens » qu’ils puissent revendiquer ! Et toi non plus, tu ne peux, par conséquent pas revendiquer pour eux ces territoires !

    En 1948, quand l’Egypte a conquis la Bande de Gaza et la Jordanie la Judée, la Samarie et Jérusalem, pas un de tes protégés (dont une bonne partie provient de ces pays !) n’a parlé de « colonisations » ou de vols de territoires, pas un n’a combattu ces pays, ça leur convenait parce qu’ils ont toujours considéré qu’ils faisaient partie du peuple arabe, et que ce soit l’Egypte ou la Jordanie leur importait peu car ces régions devenaient une conquête du peuple arabe avant qu’il ne conquiert le reste. Pas de bol pour eux, ça n’a pas marché ! Nous nous sommes défendus et nous les avons vaincus ! Puis en 1967, nous avons repris nos territoires + le Sinaï.

    Tu pourrais croire que le fait de donner des territoires apporterait la paix, mais l’Histoire de ce conflit a toujours, et j’appuie bien sur le mot TOUJOURS, démontré le contraire !

    Il y a quelques jours, l’Autorité Palestinienne a publié un tweet citant Yasser Arafat

    « Our goal is the end of Israel, and there can be no compromises or mediations…. We don’t want peace. We want WAR and victory — Yasser Arafat.”

    Si tu étais si concerné par ce conflit, tu le saurais.

    Veux-tu que je te le traduise, pour que tu puisses bien en saisir le sens ?

    « Notre objectif est la fin d’Israël, et il ne peut y avoir aucun compromis ou médiations… Nous ne voulons pas la paix. Nous voulons la GUERRE et la victoire — Yasser Arafat. »

    Au début, on peut croire que les gens comme toi sont aveuglés par une naïveté qui les poussent à croire que le conflit est la faute des Juifs et que si les Juifs acceptaient de céder des territoires, et même de céder à toutes les revendications arabes, nous obtiendrons la paix… Au début on peut croire cela… Mais avec le temps qui passe et les preuves qui s’amoncèlent, l’idée de naïveté est de moins en moins crédible et laisse place à un projet bien déterminé qui est de tenter d’imposer à l’Etat juif la paix… des cimetières !

    Nous ne reviendrons jamais aux « frontières d’Auschwitz », frontières auxquelles nous ramènerait la cession des territoires libérés en 1967, comme l’avait très bien dit Abba Eban (ministre du parti travailliste) !

    Il n’y aura pas d’Etat binational. Ceux qui prétendent cela pour justififier leur revendication de dilapidation de notre pays en miettes tiennent des propos malhonnêtes.

    Tout d’abord il y a les faits :

    – Il est HORS DE QUESTION d’offrir aux Arabes un Etat supplémentaire en récompense de toutes les attaques terroristes qui ont fait couler notre sang et mutilé nos familles !

    – A chaque départ de Juifs d’une région d’Israël, il y a une recrudescence des violences et des meurtres contre les Juifs. Céder des territoires ne nous apporte pas la paix mais la mort !

    – Dans chaque territoire laissé 100% sous contrôle arabe se développent des organisations terroristes et se diffuse la propagande antisémite.

    – Les Arabes ont violé à maintes reprises les accords d’Oslo qui leur permettaient d’avoir le contrôle sur certaines zones de Judée et de Samarie. Ces accords ne sont donc plus valables.

    Ensuite, les chiffres :

    Ceux sur lesquels ces gens s’appuient, les défenseurs de la mise en pièce de notre pays sont uniquement basés sur des données statistiques produites et truquées par… les dirigeants arabes dits « palestiniens »(pour des raisons évidentes, un piège dans lequel tu tombes à pieds joints). La démographie juive est bien supérieure à la démographie arabe. Le pronostic est donc complètement bidon !

    Et enfin, les méthodes :

    Il est tout-à-fait possible d’imaginer des solutions autres que l’Etat terroriste « palestinien » pour qu’Israël ait l’assurance de rester toujours un Etat juif, comme la méthode des quotas, l’élaboration d’une loi fondamentale instituant définitivement le caractère juif de l’Etat d’Israël et ne pouvant être révoqué qu’à l’unanimité.

    Quantités de solutions sont possibles, des solutions auxquelles les gens comme toi, Amar, ne réfléchissent, bien évidemment jamais, car leur objectif n’est pas de trouver des solutions.

    Il faut, de toutes façons, exécuter (par la peine capitale) ou éliminer (par Tsahal) tous les terroristes et leurs soutiens idéologique, financier, matériel et stratégiques et revenir aux raisons fondamentales de la renaissance de l’Etat juif : être un Etat refuge.

    (cf. mon article publié ici même : Pour avancer, Israël doit se recentrer sur ses valeurs fondatrices )

    J'aime

  3. vous avez raison en tout ! admettons ! quel est le statut des arabes de yéhouda véshomron ? vous les expulsez ? vous les transformez en guer -toshav ? vous qui connaissez si bien la thora : celle ci dit qu’il faut traiter le guer toshav à égalité :  » kaguer kaézrah  » ki guer hayta béeretz mitsraïm  » ; croyez vous que les arabes de yéhouda véshomron accepteront un statut d’étrangers résidents ? vous croyez qu’un état où les citoyens deviendront minoritaires pourra tenir longtemps face à une majorité non citoyenne ? vous parlez de quotas : précisez un peu : une législation spéciale pour les arabes de yosh ? quelles lois ? et vous croyez qu’ils accepteront une législation spécifique ? . Il ne s’agit pas de savoir qui a tort et qui a raison , qui est dans son bon droit ; cela ne sert à rien ; il s’agit de mettre fin à un conflit qui , comme vous le dites , n’a pas commencé en 67 mais avec les premières aliot : tel haï , homa oumigdal ,dès le premier yishouv les arabes s y sont opposés…et votre projet d’israël hasheléma , avec des millions d’arabes à l’intérieur , est intenable : ou bien ils sont maintenus dans un statut de résidents étrangers ou bien ils sont intégrés comme citoyens comme le sont les arabes de haïfa ou yafo ; 1er cas c’est l’apartheid , 2èm cas c’est l’état binational c’est à dire la fin de l’état juif et la mort du sionisme .שבת שלום ומבורך לכל עם ישראל .

    J'aime

    1. Tutoyons-nous, en arabe comme en hébreu, le vouvoiement n’existe pas… Je pense que tu le sais… Non ?

      Les Arabes de Judée et de Samarie ?

      Les terroristes ainsi que leurs soutiens seront éliminés militairement ou exécutés en application de la peine capitale.

      Les Arabes qui sont menacés (homosexuels, apostats, chrétiens, ceux qui ont aidé d’une façon ou d’une autre l’Etat d’Israël, etc. (ce qui fait déjà pas mal de monde) resteront et deviendront Israéliens après serment d’allégeance à l’Etat juif et démocratique d’Israël, un accord engageant les deux parties et qui leur expliquera tous leurs droits et leurs obligations (notamment renoncer à la destruction de l’Etat juif) en tant que citoyens israéliens), les autres seront expulsés, oui.

      Ça peut te paraître vache, mais cet Etat doit être un Etat refuge en premier lieu pour les Juifs, c’est pour ça qu’il a été conçu (les Arabes en général ne sont pas un peuple menacé et ils ont suffisamment de pays où aller) et un Etat servant d’Etat refuge pour les persécutés (y compris Arabes). On ne peut pas faire cela et accepter que ceux qui sont persécutés se trouvent en présence de ceux qui les persécutent, car si nous faisons cela, non seulement la renaissance de l’Etat d’Israël perd tout son sens, mais en plus, il ne pourra plus être un Etat refuge. Pikoua’h nefesh.

      Par ailleurs les Arabes, eux, ne sont pas gênés pour nous expulser, de pays où nous étions souvent depuis bien plus longtemps qu’eux n’y étaient (et depuis bien plus longtemps qu’ils ne sont, eux-mêmes, en Israël), c’est donc qu’ils considèrent les expulsions comme des mesures faisables, ne les décevons pas. Nous, de notre côté, nous ferons ce qu’eux n’ont jamais fait pour nous, nous garderons, protégerons et donneront la pleine citoyenneté à ceux d’entre eux dont la vie est menacée !)

      Mais il n’y a aucun doute que pour tous les persécutés qu’il accueillera, Israël doit être un Etat refuge. Ça veut dire ne pas accepter ceux dont la vie n’est pas menacée. Je ne peux pas être plus clair.

      Il n’y aura pas d’Arabes spécifiquement de Yesha. Il y aura une mixité des populations et il n’y aura aucune différence entre les Arabes d’anciennes colonies arabes comme les zones de Judée et de Samarie actuellement sous contrôle « palestinien » et la Bande de Gaza et ceux qui sont actuellement Israéliens. Tous seront intégrés et toutes les villes et villages auront des populations mixtes.

      Les premiers yishouvim sont immémoriaux, sache que les Juifs sont, depuis plus de 2 000 ans, continuellement revenus sur leur terre, et il est vrai qu’à la fin du 19ème siècle, ces arrivées étaient encore plus massives, et après 1948 encore plus, et les Arabes ont toujours été minoritaires en Palestine

      Ce qui a changé, c’est la volonté hégémonique pan-arabe et pan-islamique de toute la région moyen-orientale (une perspective hégémonique identique à celle que l’on retrouva plus tard dans le cadre du régime nazi et du régime soviétique). Cette guerre antisémite lancée par les Arabes de tout le Moyen-Orient n’était, à l’époque, pas du tout motivée par des revendications nationalistes des Arabes de Palestine (comme c’est le cas depuis le discours d’Arafat en 1965 au Caire), ultra minoritaires, comme en témoignent les récits de voyageurs, entre autres comme Chateaubriand et Hadriani Relandi, et les photographes de l’époque, qui décrivaient assez précisément quelques Arabes sédentaires, mais la plupart des Arabes en Palestine étaient des Bédouins (nomades, donc) qui faisaient des haltes dans ce pays, entre autres, quelques Arabes présents à Jérusalem dans les périodes saisonnières pour faire commerce avec les pèlerins chrétiens lorsqu’ils arrivaient en « Terre Sainte ». Les Juifs, eux, ont toujours été majoritaires (Tu peux lire l’article sur l’ouvrage d’Hadriani Relandi qui décrit ce qu’il a vu au 17ème siècle, et si tu parles le latin, saches que le livre est dispo en version numérisée, Google Books) un recensement de la population de la Palestine à l’époque de l’Empire ottoman est disponible sur ce blog)

      Ton propos sur l’Israël hashléma est ni plus ni moins que celui que tu as développé sur LPH et ici et je t’ai démontré que tu faisais erreur (ou alors voulais faire erreur, seul toi le sait).

      Par ailleurs ne parle pas d’Israel hashlema parce que ce n’est pas ce dont je parle, Israel hashlema impliquerait que l’on ait aussi toute une partie de la Jordanie. Ce dont je n’ai absolument pas parlé.

      Comme je te l’ai dit, il n’y aurait ni un Etat palestinien, ni un Etat binational, ni apartheid, ni statut d’étranger résident. Il y aura un Etat juif qui sera un Etat refuge pour les Juifs d’abord, puis pour les non-Juifs selon les possibilités de cet Etat. Point.

      J'aime

        1. Aucune insulte, aucune impolitesse et la discussion est possible, si tu veux la poursuivre.

          Ce qui est triste dans ton commentaire, c’est que toi qui dis vouloir réfléchir à une sortie du conflit, tu ne prends pas en compte et tu dénigres des solutions lorsqu’elles sont proposées. Tu montes sur tes grands chevaux et copies-colles, pour seuls arguments, des propos infondés que tu as déjà tenus ailleurs et que j’avais déjà démonté par une longue réponse en plusieurs parties et que j’ai démonté à nouveau ici. Et, à aucun moment, tu ne prends en compte ce que je t’ai écrit, peut-être même qu’à aucun moment tu ne lis ce que j’écris. Alors ne viens pas nous parler de דרך ארץ, car sur ce point, tu en manques beaucoup. Applique-toi d’abord à en avoir avant d’en parler éventuellement.

          Tu ne prends pas la peine de chercher (effectuer des recherches personnelles ou rechercher sur mon blog) des réponses à tes questions. Tu viens avec tes certitudes infondées, tu écartes d’un revers de main tout ce que l’on peut te dire, et tu refuses le dialogues, alors que tu prétendais toi-même chercher des réponses permettant de résoudre le conflit en disant « Qui a tort, qui a raison n’a pas d’importance », ou quelque chose du genre. Pourtant, c’est tout de même important de savoir ce qui est juste et ce qui ne l’est pas…

          Bon… Si tu veux discuter calmement et honnêtement et que tu recherches sincèrement une solution au conflit, tu es le bienvenu. Si tu viens juste pour troller, tu peux repartir ‘où tu viens sans plus attendre.

          A toi de choisir.

          J'aime

C'est vous qui le dites

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s