Une cité juive perdue datant de l’époque du 1er Temple découverte sous une base d’entrainement de Tsahal (JNi.Media) (fr+eng)

Titre original : Lost First-Temple Jewish City Discovered Under IDF Training Base
Date de publication : 28 septembre 2017
Site de publication : The Jewish Press
URL du site : http://www.jewishpress.com
URL de l’article : http://www.jewishpress.com/news/history/secret-first-temple-jewish-city-discovered-under-idf-training-base/2017/09/28/
Auteur de l’article : JNi.Media
Traduction : ‘Ami Artsi עמי ארצי
Date de traduction : 2 octobre 2017
Site de traduction : Israëlia ישראליה

Le Yédiot A’haronot a révélé jeudi qu’il y a quelques semaines, l’équipe de l’Administration Civile du Département Archéologique de Tsahal est arrivée sur la zone de ce qui est, à présent, une base d’entraînement abandonnée, à proximité de la ville de Beit El, en Samarie et, en creusant sous les anciens sols de la parade, a été stupéfaite de découvrir une cité juive cachée.

Les fouilles ont révélé une localité juive de plusieurs dizaines d’habitants, datant de la période du 1er Temple. Elle a, ensuite, été habitée durant la période perse et s’est étendue dans les périodes hellénistiques et Hasmonéennes, demeurant sous domination juive jusqu’à l’ère romaine.

D’après les découvertes, le site est resté abandonné pendant des années et réinvesti dans la période byzantine par une population chrétienne, très probablement par des moines qui y ont aussi construit un monastère. Les excavations ont révélé une église, un salon utilisé par les moines, et un sauna qui a été très bien préservé.

« Les découvertes sont incroyables » a déclaré Yevgeny Aharonovitch, un archéologue de l’Administration Civile. « Nous avons trouvé des clés pour des portes qui étaient destinées à des unités de logement, nous avons trouvé des outils qui étaient utilisés par des Juifs et des sceaux appartenant à la période [juive].« 

L’installation byzantine a perduré jusqu’à l’invasion musulmane du 7ème siècle, quand elle fut détruite, les habitants chrétiens expulsés et qu’une population musulmane ait pris leur place. Parmi les vestiges de cette période comprennent des entrepôts avec un nombre important de jarres qui étaient utilisées pour le commerce d’huile d’olives.

D’après Aharonovitch, le site a été détruit une dernière fois au cours du grand séisme de l’an 748 de l’ère chrétienne.

 


Original title : Lost First-Temple Jewish City Discovered Under IDF Training Base
Date of publication : September 28, 2017
Site of publication : The Jewish Press
Address of site : http://www.jewishpress.com
Address of the article : http://www.jewishpress.com/news/history/secret-first-temple-jewish-city-discovered-under-idf-training-base/2017/09/28/
Author of the article : JNi.Media

 

A few weeks ago, the staff of the Archeology Department of the IDF Civil Administration arrived at the area of a now abandoned training base, next door to the town of Beit El in Samaria, and, digging under the old parade grounds, they were astonished to discover a hidden Jewish city, Yedioth Aharonot reported Thursday.

The dig revealed a Jewish settlement of several dozen residents, dating back to the First Temple period. It was later inhabited during the Persian period and expanded in the Hellenistic and Hasmonean periods, remaining in Jewish hands until the Roman era.

According to the finds, the site remained abandoned for years and resettled in the Byzantine period, by a Christian population, most likely monks who also built a monastery there. The excavations revealed a church, a dining room that was used by the monks, and a bathhouse that has been very well-preserved.

“The findings are amazing,” said Yevgeny Aharonovitch, an archaeologist of the Civil Administration. “We found keys for doors that were intended for housing units, we found tools that were used by Jews, and seal types belonging to the [Jewish] period.”

The Byzantine settlement continued to exist until the 7th century Muslim invasion, when it was destroyed, the Christian dwellers were expelled, and a Muslim population took their place. Remains from that period include warehouses with a large number of jars that were used for trading in olive oil.

According to Aharonovitch, the site was destroyed one last time in the great earthquake of 748 CE.

C'est vous qui le dites

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s